Vendredis du Vin #43: 2012, l’année des élections pinardentielles !

2012, l’année des élections présidentielles. Pour ce thème de ce  »Vendredis du Vin », 43ème mandat, c’est Antonin Iommi-Amunategui, mieux prononçable sous son pseudo « Vindicateur », qui nous pose la question:

« Si chaque vin était un candidat, pour lequel voteriez-vous ?

Derrière chaque bouteille, il y a en effet un homme, une femme, des idées.

Elisez donc votre vin présidentiel, qui guidera le vignoble – et le monde entier – vers un avenir radieux !

Humour, second degré et détournements sont les bienvenus, cela va sans dire. Mais les engagements sincères ne le sont pas moins… Alors débouchez, buvez, votez ! »

Pas facile-facile !!!

Alors nous ferons simple & court  : nous, notre candidat, c’est le vin local, l’esprit locavore & co !

D’abord, clarifions les choses : locavore ou localvore, ça veut dire consommer les produits locaux, produits dans un rayon de +/-250 km, dans le but de favoriser l’économie locale, le lien social et la protection de l’environnement. Après, chacun  y met ce qu’il veut comme sens, et y fait ce qu’il peut au quotidien.

Alors notre pinardentiel, c’est le vin local.

Et nous, notre vin local, c’est le vin du domaine de Thermes à Auvillar : les vignes sont à 1,5km du restaurant, Dominique & Thierry sont nos amis, et ça tombe bien parce qu’ils font un vin vraiment chouette. Ils ont revisité leur terroir, leur appellation Aoc Côtes de Brulhois, pour faire un vin plus équilibré, moins chimique, plutôt conduit en mode écologique, pour obtenir une gamme simple, mais qualitative. Liberté & créativité. Moins de tannin du soleil du val de Garonne, plus d’équilibre.

Et pourquoi le vin localvore, ça amène plus d’équilibre  ? parce que le vigneron respecte plus sa vigne, … et ses buveurs.

On fait avec ce qu’on a : on exprime l’identité du terroir, sans pousser par des artifices, on s’enferme pas dans des contraintes institutionnelles plus administratives qu’agricoles, on cultive peu de surface, on produit moins mais mieux.

On fait avec modestie : c’est la terre & tout ce que ça signifie de notions de patrimoine, de transmission, d’observation des cycles naturels de la vie, … c’est la terre donc notre mère nourricière, et le locavore pense d’abord à s’adapter à la terre. Pas l’inverse.

On fait avec le goût du partage : le locavore pense global & agit local. Ca resserre les liens, ça ouvre l’esprit.

Notre vin Pinardentiel a d’ailleurs toute notre carte des vins pour constituer son gourvernement :

  • en premier ministre : Fabien notre talentueux dénicheur de talent, bon gestionnaire & rassembleur des passions autour d’un verre
  • en ministre de l’agriculture : Domaine Mouthes le Bihan en Côtes de Duras, qui laboure ses vignes avec un cheval & tutti quanti, Chateau Guiraud pour sa révolution bio en Sauternes,
  • en ministre de l’environnement : Ludovic Bonnelle en Côtes de Buzet,  Chateau Chambert en Cahors & la grange Tiphaine en Loire, Azam des Hautes terres en Languedoc, car avec leur pratique de la biodynamie, ils auront beaucoup à nous apprendre pour revitaliser la terre & produire durable
  • en ministre du tourisme : Montels en Coteaux de Montauban, Lapeyre en Jurançon & leur pratique de l’oenotourisme
  • en ministre de la famille & du patrimoine : Laplace  en Madiran-Vic Bielh,
  • en ministre des enfants & de l’éducation : Jus de fruits Ladevèze de Bardigues,
  • en ministre du commerce & de la consommation : Tariquet en Côtes de Gascogne pour son exemple de distribution partout, Saint Sardos pour son expérience des marchés,
  • en ministre de l’innovation : Quercy des Iles & Apéritifs Delmas à Moissac, Domaine Brana à Irouleguy, pour leur invention de nouvelles boissons
  • & la création d’un nouveau type de ministère : celui de l’administration créative & libérale, avec  Michel Issaly, vigneron de Gaillac &  actuellement président des vignerons indépendants de France : il défend une vision artisanale du vigneron & l’union entre les différents partenaires de la filière, donc un fédérateur hors normes pour un autrement créatif. Un vrai défenseur de la qualité, de la protection de l’environnement & des liens humains créatifs.

Voter pour le vin local, c’est penser d’abord à notre vignoble de France, à nos vignerons dans nos vignes,  à notre régal dans nos verres & à tous les souvenirs pop qui naitront des rencontres en coeur à coeur. C’est penser à nos liens, à notre liberté & notre créativité.

Notre pinardentiel, c’est le renouveau de la viticulture française, l’énergie de la création & de l’équilibre, la valeur des liens : le sens de consommer autrement.

Bref !

Votons localvore.

(Of course, dans le sens, qualité & environnement).

PS : désolés mais on n’a trouvé aucun vrai candidat de la présidentielle, qui pourrait correspondre pour de vrai. C’est grave doctor ?!

Pour en savoir plus :

  • A noter que le sujet pour Juin est déjà annoncé : #47 accords mets-vin dans un restau sympa … alors si vous aussi, vous connaissez un resto sympa qui vous propose des accords mets-vins sympa …. bah parlez en ! Pas la peine d’avoir un blog pour participer (faut le faire par mail) et si vous êtes blogueur … à vos notes ! Remise des copies le vendredi 29 juin 2012 …
  • en attendant, sachez que nous participerons chaque mois à ce jeu, avec publication tous les derniers vendredis du mois ! Nous avons envie d’échanger avec les autres participants, et aussi avec les gourmands de Bardigues : n’hésitez pas à nous faire vos suggestions pour le choix du vin qui répond le mieux au thème de chaque mois !
  • on est déjà impatients de découvrir les notes des autres blogs … et aussi le prochain thème pour mars !

 

One Response to Vendredis du Vin #43: 2012, l’année des élections pinardentielles !

  1. Stella de La Rhune 24 février 2012 at 16 h 37 min #

    Hello Fabien

    un grand merci pour la dégustation et l’inspiration

    J’ai mis Issaly Président !
    Ouiais Carrément !

    http://stelladelarhune.typepad.fr/stella_de_la_rhune_une_fi/2012/02/vendredis-du-vin-43-elections-pinardentielles.html

Laisser un commentaire