Top menu

Les techniques pour alourdir l’addition …

Le grand marronnier de l’été, c’est de faire des articles sur les arnaques auprès des touristes, et de se gausser en particulier, sur les restaurateurs qui gagnent bien leur vie sur le dos des touristes. Faudrait tout de même pas mettre tout le monde dans le même panier …

Un article vient notamment de faire le tour de la toile en long et en large, en juillet, et nous, ça nous chagrine un peu de voir tout ça.

Non, ça ne nous fait pas rire de lire que certains restaurateurs disent à leur personnel qu’il faut “baiser le client, en lui fourguant tout ce qu’on peut”. Non, parce que chez nous, on répète à longueur de journée à notre personnel, que ce qu’il faut, c’est que le client reparte avec le sourire, c’est qu’il faut établir le contact, le dialogue avec le client, c’est qu’il faut faire attention en permanence à ce qu’il soit content, de tout à toutes les étapes. Et c’est vraiment pas facile pour que tout soit de qualité en permanence, et ce n’est pas facile non plus de former des jeunes qui sortent de l’école avec déjà trop peu la notion du service rendu à la clientèle …

Non, non, ça ne nous fait pas rire de lire que certains restaurateurs vendent à l’arrache tout ce qu’ils peuvent, café, bouteilles, dessert, re-bouteilles … Bien sûr, on est là pour vendre, et il faut avoir une technique professionnelle pour proposer au client : cela ne signifie pas qu’il faut vendre à tout prix, cela signifie qu’il faut vendre pour que le client soit content, pour que le vendeur soit content, … et vice verso gagnant-gagnant. La nuance peut être subtile mais en tous les cas, chez nous, ce qui compte d’abord, c’est que le client soit content pour qu’il revienne, avec ses amis, sa famille, ses collègues, qu’il en parle autour de lui avec ses amis, sa famille, ses collègues … et pas en racontant comment il a eu l’impression de se faire arnaquer, mais comment il a eu l’impression d’être un client écouté & ravi de se régaler dans une ambiance conviviale, familiale, cordiale, souriante, décontractée, ….

Tenir un restaurant, c’est être un chef d’entreprise responsable qui respecte ses clients, son personnel, ses fournisseurs; et dans ces temps de crise à flux tendus, c’est très difficile de trouver le juste milieu entre l’équilibre économique durable & le lien social durable avec son environnement.

C’est difficile, mais à l’Auberge de Bardigues, notre valeur principale, c’est le respect de l’autre, c’est le professionalisme pour le bien-être de chacun, nos clients, notre personnel, nos fournisseurs, pour développer une relation durable, honnête & professionnelle.

Les médias racontent n’importe quoi, … parfois … ou bien, certains restaurateurs.

Pour en savoir plus :

One Response to Les techniques pour alourdir l’addition …

  1. David 8 août 2012 at 16 h 03 min #

    Je comprends qu’effectivement un tel article puisse vous chagriner.
    Si cela peut vous rassurer, je pense toutefois que vous excellez dans votre mission de rendre le client heureux et ne plus pouvoir rendre visite maintenant que je vis si loin de vous m’attriste.

    Mais malheureusement, dans des régions très touristiques (Paris, certains littoraux) les comportements décrits dans l’article sont une réalité. Il est facile d’éviter ces lieux quand on connait le coin, mais le touriste innocent ou inconscient n’a pas cette chance en général.

    Ceci étant dit, continuez à faire ce que vous faites, c’est la bonne méthode.

Site réalisé parSpécialiste WordPress