Top menu

Vous connaissez les oeufs Bio Cohérence ?

Cocoribio !

C’est Damien Lalardy qui nous reçoit dans sa ferme à Saint Pierre de Clairac, dans le Lot-et-Garonne voisin.

La question de la qualité des oeufs, c’est pas simple, et pourtant notre santé est fortement impactée avec ce produit de base, très présent dans notre alimentation.

Chef Ciril a choisi ces oeufs là, certes plus chers, mais c’est important de faire, notamment la pâtisserie, avec des oeufs de qualité. Pour la santé & le goût aussi.

Alors de quoi s’agit-il ?

Depuis 2010, une nouvelle démarche nationale est née de l’initiative de certains producteurs, dont Damien Lalardy.

Bio Cohérence, marque privée bio : plus qu’une idée, un projet de société …

Différents opérateurs du secteur bio se sont unis pour créer ensemble une marque bio qui complète le règlement européen. Leur objectif : accompagner le développement du secteur tout en garantissant cohérence technique, économique, environnementale et sociale.

Par ce travail, ils ne militent pas pour une bio plus contraignante, mais bien pour une agriculture biologique plus cohérente, dans un souci de pérennité des structures et de cohérence agronomique. Il ne s’agit pas d’aller contre le règlement européen, qui est un socle de base indispensable sur lequel construire, mais bien de le compléter avec des règles de production en adéquation avec les spécificités françaises voire régionales.

Les membres fondateurs de l’association espèrent bâtir les fondements d’une marque qui soit une alternative pour les paysans, et un repère pour les transformateurs et distributeurs qui le souhaiteront. Ce sera également l’occasion pour les consommateurs, qui sont partie prenante de ce travail, de se resituer dans l’univers des sigles français.

Il faut donc noter que le cahier des charges du label Bio est plus souple que celui de Bio cohérence, notamment sur les conditions d’élevages, la non obligation de produire dans la ferme l’alimentation bio des volailles, … tout ça parce que le règlement européen a du s’assouplir pour harmoniser les différents pays producteurs, qui n’étaient pas forcément aussi avancés dans leurs démarches que la France, en 2009, au moment de la réglementation.

Depuis janvier 2012, de nouvelles normes s’imposent également à l’élevage industriel, ce qui a pour résultat une hausse importante du prix de l’oeuf non bio. L’écart avec le prix du bio devient parfois quasi-inexistant.

A noter également que les oeufs sont numérotés pour identifier leurs provenances :

  • 0 oeufs de poules élevées en plein air avec le label Bio AB
  • 1 oeufs de poules élevées en plein air
  • 2 oeufs de poules élevées en élevage intensif à l’intérieur
  • 3 oeufs de poules élevées en batteries industrielles.

Les petits curieux regarderont mieux la prochaine fois sur le marché, et seront parfois surpris de voir des 3 alors que le vendeur affirme le plein air de la ferme …

Alors comment le consommateur peut s’y retrouver ?!

Damien Lalardy, président du GIE Biogalline, et producteur sous le nom de CocoriBio, nous explique les conditions de son élevage :

  • 2 bâtiments de 3 000 poules
  • avec un parcours de plein air pour chaque bâtiment soit 1,5ha x 2
  • 60 ha de productions agricoles pour l’alimentation des poules (la réglementation bio en exigerait 2 x 25ha, soit 50).

L’alimentation est donc réalisée avec 70% de céréales (tritical, orge), mais aussi avec des féverolles, du sorgho et du maïs, sans oublier le tournesol (dont l’huile sert pour les tracteurs, selon le plan biocarburant mis en place par le Lot-et-Garonne). Sont achetés : de la luzerne déshydratée, des compléments minéraux-vitamines, du calcaire broyé, ail & vinaigre comme vermifugeur & assainissant, cures du plantes (thym, ortie, …) & du kanne (ferments de céréales bio). Bref, les poules ont une ration alimentaire super équilibrée !

Il faut 25h pour faire un oeuf, donc 90% de la production est réalisée chaque jour.

Alors, ça vaut le coup ?

Nous, on dit bravo pour ce superbe travail.

Et avec des oeufs si bien produits, on est certain de ne pas ingérer moults produits chimiques, mais de la vraie alimentation vitalité santé … !

Pour en savoir plus :

  • Biogalline, regroupement de 7 producteurs du Sud-Ouest (47, 32, 82, 81, 24)
  • Vous pourrez trouver les oeufs CocoriBio directement à la ferme à Saint Pierre de Clairac 47, mais aussi dans les magasins BioCoop du Sud-Ouest … et dans les gâteaux de Chef Ciril !

 

 

, ,

Comments are closed.

Site réalisé parSpécialiste WordPress